Bien qu’ils ne soient normalement pas directement visés par les pêcheurs, (au moins en Europe), les cétacés sont capturés en quantité importante par certaines pêcheries, partout dans le monde.

Pour ce qui est de la France métropolitaine, le plus gros problème est la mortalité par capture des dauphins communs dans le Golfe de Gascogne, des milliers de victimes chaque année. Les pêcheries responsables sont multiples : des chaluts en boeufs aux filets calés en passant par les sennes ‘danoises’.

Dans le golfe de Gascogne, toujours, des centaines de marsouins sont également victimes des pêches côtières.

En Méditerranée, si l’on craint toujours les filets dérivants (maintenant interdits), la pêche artisanale au filet provoque toujours la mort de dizaines de dauphins chaque année, dans un milieu déjà très impacté par d’autres menaces.