PADOC, l’application du cétologue

Introduction à PADOC

PADOC, c’est la Plateforme d’Acquisition de Données d’Observations Cétologiques.
PADOC vise primitivement à permettre l’étude comportementale détaillée de cétacés en milieu naturel. Elle est conçue par des cétologues pour être utilisable par des naturalistes passionnés ou des professionnels de l’environnement, et est, de nos jours, particulièrement utile pour objectiver les dérangements des cétacés par les activités humaines.

PADOC est une application Android. Lorsqu’on étudie le comportement des cétacés en mer, PADOC permet de consigner différents types de données, comme la structure du groupe, les mouvements et positions des cétacés, les comportements de surface (comme les sauts, les souffles, les sondes, …), et bien sûr les réactions au bateau d’observation. L’heure et la position GPS sont automatiquement consignées à chaque entrée de données. Un fichier CSV est généré de manière à ce que les données soient facilement traitées une fois l’observation terminée.
Entre deux observations, un mode « Prospection » vous servira de livre de bord afin de pouvoir garder une trace de vos recherches même en l’absence de cétacés.

PADOC est développée par le Groupe de Recherche sur les Cétacés, mais le GREC n’a aucun accès aux données produites ou enregistrées par les utilisateurs de l’application.

Diffusée publiquement depuis 2018, PADOC est disponible gratuitement sur Play Store.

Spécifications du système

PADOC fonctionne sur pratiquement tous les terminaux Android (tablettes ou téléphones ; nous préférons cependant utiliser une tablette pour un meilleur confort de travail et un affichage plus harmonieux).

Caractéristiques minimales :

  • Écran de 4,7 pouces
  • Version Android : Jelly Bean (Version 4.1.1, API 16)

Caractéristiques recommandées :

  • Écran de 8 pouces
  • GPS
  • Compas

Mode d’emploi

Lancez l’application en tapant sur l’icône PADOC :

Sur la page d’accueil, vous pouvez :

  • changer le langage de l’application
  • retrouver vos précédentes observations
  • vérifier la version
  • démarrer une prospection, ou directement une observation comportementale (ne pas oublier d’allumer le GPS)

La possibilité de « démarrer une prospection » vous permet d’accéder à un livre de bord électronique très simple d’utilisation, qui vous permettra de garder une trace de vos recherches même entre deux observations de cétacés. En tapant sur l’icône Crayon, vous pouvez ainsi indiquer régulièrement l’état de plusieurs paramètres environnementaux, qui seront inscrits et géolocalisés dans votre fichier de travail à chaque mise à jour, ainsi que bien sûr au moment où vous trouverez des cétacés.

Un code visuel tricolore vous aidera à conserver ces données environnementales à jour lors de votre prospection : une diode verte indique un paramètre fraichement renseigné (moins de 25 minutes), mais une diode rouge indique une donnée obsolète (dernièrement confirmée il y a plus d’une heure). Entretemps, une diode jaune indique que la donnée est considérée toujours utilisable mais que vous devriez penser à la contrôler afin de garder votre journal de prospection à jour.

Tapez le bouton “Démarrer une observation”. Dans la boîte “Nouvelle observation”, sélectionnez l’espèce (sélectionner d’abord la “Zone” pour trouver l’espèce plus facilement).

Tapez le bouton “Valider” pour démarrer l’observation.

Vous êtes maintenant dans l’écran “événements”, prêt à consigner toutes sortes d’événements.

Dans le coin en haut à droite, l’icône GPS vous indique si le GPS est fonctionnel (icône verte) ou en train de chercher la position (orange). Si elle est verte, vous pouvez toucher l’icône pour connaître votre position GPS. Si l’icône est rouge, cela signifie que vous avez oublié d’activer le GPS sur votre machine.

La première ligne de boutons vous permet de définir à quels individus les événements se rapportent. Vous pouvez sélectionner tout le groupe ou seulement une partie.

Tous les boutons du milieu se rapportent aux types d’événement que vous pouvez consigner ; ils peuvent se rapporter soit aux animaux, soit aux activités humaines survenant autour des cétacés.
Les boutons avec une flèche en bas à droite vous permettent d’entrer des détails, quand vous les pressez longuement.

Sur le bas de l’écran, vous avez la liste des événements déjà consignés. Un appui long sur un des items vous permet de l’effacer.

Pour changer la taille de groupe estimée, ou la structure du groupe, balayez vers la droite (ou tapez sur “Structure” dans la barre de menu).

Tapez juste “Confirmer” pour enregistrer les changements.

Vous pouvez aussi donner plus de détails sur la composition du groupe. N’oubliez pas de “Valider” les changements pour les sauvegarder.

Lorsque le groupe est composé de cinq animaux ou moins, l’application vous permet de les considérer de manière individualisée :

Pour entrer des données sur la vitesse et la position des cétacés, balayez vers la gauche (ou tapez sur “Déplacement” dans la barre de menu).

Pour entrer le relèvement ou la direction, vous avez 3 possibilités :

  • 1 Cliquer sur une des flèches du compas correspondant
  • 2 Taper au centre du compas et entrer la valeur au clavier
  • 3 Pointer le terminal dans la direction voulue et taper le bouton au dessus du compas

Vous pouvez aussi entrer la distance des cétacés et une fourchette de vitesse (taper le bouton correspondant à la vitesse estimée).

Et n’oubliez pas de valider les données entrées.

Lorsque l’observation est finie, tapez le bouton “retour” de votre terminal Android et validez.

PADOC est prêt pour l’observation suivante.

Analyse des fichiers CSV

Tous les fichiers CSV sont stockés dans le répertoire “Android/data/org.cetaces.padoc/files” de votre appareil.

Ils peuvent être facilement ouverts et traités avec des tableurs comme LibreOffice ou Excel. Attention, vos fichiers seront effacés de votre appareil si vous désinstallez PADOC, et nous n’avons jamais aucun accès à vos données : n’oubliez donc pas de les sauvegarder régulièrement sur d’autres supports.

La première ligne d’un fichier contient le titre de chaque colonne.

Les fichiers CSV se prêtant facilement à l’utilisation par des tableurs ou des logiciels plus spécialisés comme R ou QGis, vous pouvez mener leur exploitation scientifique comme il vous plaira, en fonction de vos thématiques de recherche prioritaires du moment.

Exemple d’utilisation des fichiers :
diagnostic de dérangement de cétacés sauvages (présentation Desbonnes et al., CNS Pelagos 2021)

Avant une première utilisation …

Ne pas oublier de ‘jouer’ avec PADOC quand vous êtes à terre, et de manipuler les fichiers CSV. Vous comprendrez mieux comment l’appli fonctionne et son utilisation sera plus fluide.

Merci d’avoir choisi PADOC !

Et si vous voulez nous donner un petit coup de main… : Comme vous l’avez peut-être remarqué, certaines espèces ne sont pas encore illustrées. Pour ces animaux, nous sommes à la recherche de photographies libres de droits, et nous recevrons avec grand plaisir votre contribution si vous acceptez de partager votre travail à travers PADOC. Merci d’avance !
Enfin, cela va sans dire, n’hésitez pas non plus à nous contacter pour toute question ou suggestion !

Laurent Delrocq et l’équipe de développement du Groupe de Recherche sur les Cétacés