Pêche dans le golfe de Gascogne

Est-ce que la baisse que nous 'mesurons', 22%, est proche de la vérité ? Cela signifierait que seuls 20 à 30 bateaux de plus de 12 m pratiquant un 'métier à risque' pour les dauphins ne sont pas équipés d'un système réglementaire de réduction des captures. La statistique officielle que les services de la DPMA auront à coeur de livrer à la connaissance du public sera certainement plus fiable.

Continuer la lecturePêche dans le golfe de Gascogne

Fermeture temporaire de certaines pêches

Un millier de dauphins pourraient avoir la vie sauve si l'arrêté sur la fermeture temporaire des pêcheries à risque est appliqué, dans sa version modifiée par le Conseil d'Etat (ordonnance du 22 décembre). 'Pourraient' si l'arrêté est correctement appliqué ... mais comment la loi sera-t-elle appliquée ? Est-ce que l'arrêté sera respecté comme le sont les limitations de vitesse : certains ne respectent la limitation que lorsqu'il y a un radar ...

Continuer la lectureFermeture temporaire de certaines pêches

Dauphins de Gascogne : l’Etat recadre sévèrement le gouvernement

Saisi en urgence par plusieurs associations dont France Nature Environnement, le Conseil d'Etat a jugé qu'au regard de la législation française et européenne le projet d'arrêté n'était pas de nature à protéger efficacement la population de dauphins communs. Et c'est un véritable feu d'artifices de points de droit qui étayent cette ordonnance du juge des référés.

Continuer la lectureDauphins de Gascogne : l’Etat recadre sévèrement le gouvernement

Retour au port d’attache…

Cette navigation retour aura bénéficié des meilleures conditions que nous avons connues depuis la mi-juillet. C'est la loi du genre : on dispose du bateau, on s'organise en équipage ... mais jamais on ne choisit les conditions météo qui vont régner durant une longue navigation, même en été.

Continuer la lectureRetour au port d’attache…

Dauphins et pêche : le Conseil d’Etat censure le gouvernement

Saisi par trois associations, le Conseil d’État a ordonné hier au Gouvernement de fermer des zones de pêche dans le golfe de Gascogne pour des périodes appropriées, afin de limiter le nombre de décès de dauphins communs, grands dauphins et marsouins communs, victimes de captures accidentelles lors des actions de pêche. Ces fermetures viendront en complément des dispositifs de dissuasion acoustique par les bateaux de pêche qui ont déjà été déployés.

Continuer la lectureDauphins et pêche : le Conseil d’Etat censure le gouvernement

Poissons, dauphins, humains…

Les méthodes classiques de gestion des pêches ayant largement démontré leurs insuffisances, il est plus que temps d'adopter des approches écosystémiques prenant en compte les AUTRES consommateurs de poissons, qui sont déjà validées par les chercheurs mais ne trouvent pas leur chemin jusqu'aux bureaux des décideurs. QUOI ? Les humains partageraient volontairement les ressources naturelles avec les dauphins? ... Plus qu'une évolution, sire, ce serait une REVOLUTION!

Continuer la lecturePoissons, dauphins, humains…

Hécatombe de dauphins dans le golfe de Gascogne

En attendant que la Commission Européenne ne se décide à passer à l'étape suivante, prendre une mesure réglementaire de fermeture des pêcheries responsables, nous en sommes réduits à compter les cadavres livrés par l'océan au gré des vents dominants. Face à cet échec retentissant, la seule arme susceptible de modifier le rapport de force politique dans ce dossier, prendre à témoin le consommateur, n'a pas encore été employée par les ONG. Le sera-t-elle ?

Continuer la lectureHécatombe de dauphins dans le golfe de Gascogne

Mortalité par pêche : n’oublions pas les marsouins !

Parmi les 'accidentés de la pêche' du golfe de Gascogne (et de la Manche, pour le coup), il est une espèce dont on parle relativement peu et qui pourtant est en grand danger de régression, il s'agit du Marsouin commun (Phocoena phocoena). Le marsouin est victime essentiellement des innombrables filets posés sur les zones de plateau, où il est répandu en hiver comme en été.

Continuer la lectureMortalité par pêche : n’oublions pas les marsouins !