Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.
MENU
» GREC » Actualité GREC » Globis au coeur de Lion

Globis au coeur de Lion

Écrit le 04/08/2018 dans Actualité GREC - Mis à jour le 04/08/2018

Globicéphales en troisième semaine

Vers le 20 juillet plusieurs journées de coup de vent sont étalées au vieux port de La Ciotat, nous permettant un repos relatif et un peu de travail sur les données.

Le sympathique vieux port de La Ciotat, qui nous a hébergés

La météo locale permet de visiter et revisiter la partie Est du golfe du Lion, où les dauphins Stenella sont très nombreux.

Dauphins bleus et blancs, très présents dans les canyons du Lion

Vers le 21 juillet nous embarquons notre complément d’équipage, en l’occurrence deux stagiaires de Niveau 3, Julie et Lizza, qui rejoignent Élodie.

Retour d’une journée de prospection, vers un abri des Calanques

Ensuite, la météo vient au temps calme sur tout le golfe, pour quelques jours, ce qui nous permet d’aller prospecter la partie Ouest du Lion …

Joli souffle de rorqual en fin de journée (Rauch-Qwahl ?)

… dans laquelle nous trouvons finalement peu de cétacés (hasard de l’échantillonnage ou situation réelle ?), et une acoustique trop ‘calme’.

Paires de jumelles regroupées, fatiguées, en fin de journée

Après un court séjour dans un port de la côte catalane, et un petit coup de vent, nous remettons le cap au Sud, puis à l’Est …

Un classique chez les Globis: un groupe ‘satellite’ de trois mâles

… avec l’espoir d’observer notre septième espèce, le Globicéphale noir, que nous sommes venus chercher dans cette région.

Vue de profil, montrant bien l’allure masculine de l’individu

C’est le 29 juillet, après des clics suspects, que les observateurs sont priés de bien scanner l’horizon avec leur jumelles …

Une partie du groupe central, composé surtout de mères, nourrissons et juvéniles

… Bingo ! Quelques ailerons noirs caractéristiques se dessinent à l’horizon, avec des splashes.

Un grand juvénile et un nouveau-né (second plan), accompagnés de femelles adultes

Les équipiers au repos après leur dernier quart de nuit sont réveillés par un mot prometteur: ‘Globis !’

Suivis, puis rattrapés, par des femelles et des nourrissons

Les globicéphales sont en ‘voyage’ assez rapide -4 à 5 nœuds- vers l’Ouest, le groupe principal étant composé d’une quinzaine d’individus, femelles et jeunes, avec un mâle. Nous les accompagnons 20 minutes.

Le Rorqual commun ne montre (presque) jamais sa caudale quand il sonde, la preuve

Cette troisième semaine nous ayant apporté une belle satisfaction, nous restons dans l’interrogation :

‘Allons-nous observer notre huitième espèce dans le golfe du Lion ?’

Alexandre et cetaces.org


Actualité

Soutenir le GREC