Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Actualité GREC » Cétacés déconfinés, semaine 1

Cétacés déconfinés, semaine 1

Écrit le 30/04/2020 dans Actualité GREC - Mis à jour le 30/05/2020

27-29 avril, la Préfecture maritime autorise des prospections du GREC

Alors qu’un peu partout, la presse généraliste se faisait écho du ‘retour’ de la faune sur fond de population humaine confinée, le Groupe de Recherche sur les Cétacés avait entrepris des démarches pour effectuer des prospections en mer.

Une prospection ‘point 0’ avait en effet un grand intérêt scientifique dans la région azuréenne, habituellement concernée par un intense trafic de plaisance dès le début du printemps.

Départ matinal d’Antibes, hydrophone en fonction … 0 bateau visible

Le Sanctuaire Pelagos appuya fortement notre démarche, et la Préfecture maritime de Méditerranée nous autorisa une prospection fin-avril, en fonction des autres utilisateurs de l’espace maritime concerné.

Les deux-tiers de l’équipe du 27 avril à bord d’ Anacaona, voilier du GREC

C’est donc avec un petit équipage (obligation de respect du confinement à bord) que nous sommes sortis les 27 et 28 avril, dans le but de faire une première reconnaissance de l’habitat des Stenella azuréens, nos sujets d’étude favoris depuis 2017.

Une heure et demie plus tard, au large de Villefranche avec une météo parfaite pour l’observation

Nous avons ainsi échantillonné en visuel et acoustique la ‘boîte’ qui nous avait été attribuée par la PréMar : le 27 avril, nous avons parcouru 50 milles par très beau temps au départ de Port-Vauban, approximativement entre le Cap Ferrat et la longitude de Mandelieu.

La matinée fut longue et enrichissante du point de vue des bruits enregistrés : l’ambiance acoustique en l’absence de bateaux à moteur s’est avérée environ 10 décibels moins bruyante que d’habitude à cette saison.

Deux ‘pistes’ de cachalot, travers arrière et avant, visualisées grâce au logiciel Rainbow Click (C) IFAW

En milieu d’après-midi, alors que nous étions le plus au large possible, nous avons fait une détection acoustique d’un petit groupe de Cachalots. L’approche et l’identification des individus auraient nécessité de sortir de la ‘boîte’ qui nous était ouverte. Mais la qualité du signal était suffisante pour localiser les cétacés et prendre des données acoustiques.

Détection des Stenella à environ 5 milles du Cap d’Antibes, vers 17h45 le 27 avril

Durant nos stations dans la zone, des ‘kak’ de Stenella nous ont avertis de la proximité de Dauphins bleus et blancs, en chasse … dauphins discrets que nous avons fini par apercevoir, de loin. Mission accomplie donc, puisque la localisation des Stenella était l’objectif prioritaire de ces sorties.

Le lendemain 28 avril, nous ne sommes sortis que l’après-midi, car la pluie et un peu d’orage nous ont conduits à rester ‘confinés’ le matin. La sortie de l’après-midi a permis de confirmer les enregistrements de la veille sur un trajet Port-Vauban/Cap Ferrat et retour.

‘ T’as pas entendu comme un bruit ? ‘ … 28 avril : un petit cargo modifie le bruit ambiant à 20 km à la ronde !

Un événement imprévisible a toutefois engendré une expérience intéressante : alors que nous étions en station à 3 milles du port de Nice, un petit cargo en est sorti … provoquant une hausse du niveau de bruit de l’ordre de 10 décibels !

Revers de la médaille, la totalité de notre trajet retour a été ‘polluée’ par ce bruit, rendant impossible la caractérisation du ‘point 0’ sur le retour. Quelques ‘kaks’ de Stenella quand même vers 20 heures, signalant que des dauphins investissaient la zone côtière. Bon appétit, les Stenella !

Impossible conséquence d’un tout petit méchant virus venu de Chine : les environs déserts du Cap d’Antibes un 27 avril en début de soirée, avec une météo magnifique …

Alexandre et cetaces.org

Remerciements : à la Préfecture maritime pour avoir rendu ces sorties possibles. Au sanctuaire Pelagos, pour son appui marqué.


Actualité

Soutenir le GREC