Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Autre actualité » Ziphius et sonars en Méditerr…

Ziphius et sonars en Méditerranée …

Écrit le 24/03/2013 dans Autre actualité - Mis à jour le 03/04/2013

… Une cohabitation à risques

On le sait depuis 1998 (article d’Alexandros Frantzis), dans tous les océans du monde, la cohabitation entre sonars militaires et populations de ziphiidés pose des problèmes: de nombreuses publications ont abordé le sujet. Si on n’est pas certain de la cause exacte des échouages et des mortalités, on est 100% sûr que dans certains cas, les émissions de sonars militaires provoquent des accidents graves chez les ziphius.

ziphius_Corfou_af

Ziphius échoué à Corfou lors de Mare Aperto 2011

L’accent a souvent été mis sur le caractère « massif » des cas d’échouages corrélés aux émissions sonar, mais je préfère parler d’échouages atypiques de ziphiidés. D’Amico et al. (2009) ont recensé les cas connus d’échouages multiples de ziphiidés jusqu’en 2004, en leur affectant un indice de lien potentiel avec des émissions de sonar. Ce lien va du type 1 pour un événement lié dans le temps et dans l’espace avec des transmissions sonars (le lien échouage-sonar est certain), au type 5 pour un échouage dont la cause attestée est autre qu’une transmission sonar (lien échouage-sonar nul). De 1950 à 2004, sur 126 cas d’échouages multiples, il y a 28 cas où il y a une corrélation spatio-temporelle avec un navire muni de sonar ou une base navale en activité, 10 échouages multiples ayant un lien très probable avec des transmissions de sonar, et 2 ayant un lien certain avec des utilisations de sonar (Grèce en 1996 et Bahamas en 2000). Les auteurs attribuent le rang de type 2 à des événements tels que les échouages à Madère en 2000, aux Canaries en 2002 et 2004, car ils ne possèdent pas les archives des positions des navires et des émissions de sonar, bien que de toute évidence un grand nombre de bateaux militaires aient été réunis pour un exercice au moment des échouages.

ziphius-strandings-med

Les échouages de ziphius en Méditerranée (base Medaces)

Pour ce qui est de la Méditerranée, nous avons l’évidence de plusieurs cas d’échouages de type 1 ou 2, postérieurs à l’étude de D’Amico et al. (2009).
Le plus connu est celui de janvier 2006 en mer d’Alboran, pour lequel au moins 4 ziphius ont trouvé la mort échoués; il s’agit d’un accident de type 1, avec documentation précise des émissions sonars. L’autopsie a révélé des embolies (Arbelo et al., 2007).

Embolie Gazeuse

Arbelo et al. ont mis en évidence une embolie gazeuse, pour l’échouage de 2006

Le cas de l’échouage de Provence en 2008 (2 à 3 ziphius, dont au moins un vu mort en mer) est classé en type 2, car bien qu’il y ait évidence d’émissions sonar dans la période de l’échouage, on n’a pas de données précises sur leur timing. Nous avons ensuite plusieurs cas d’accidents graves qui se sont produits en relation avec des manoeuvres navales de marines de l’OTAN, en Mediterranée centrale: il s’agit d’échouages en relation avec l’exercice Proud Manta 2011 (2 ziphius échoués vivants en Sicile le 8 février 2011), l’exercice Mare Aperto 2011 (30 novembre 2011, au moins 5 ziphius échoués vivants à Corfou et en Calabre).

ziphius 241012 Aleria

Un ziphius échoué à Aleria au moment des manoeuvres

Enfin, il y a le cas de l’échouage d’un individu près d’Aleria en Corse, le 22 octobre 2012, pleinement corrélé avec l’exercice naval Corsican Lion, qui comprenait l’utilisation de sonars.

Les navires de Proud Manta 2011

Les navires ASM durant Proud Manta 2011

La plupart des grands exercices anti-sous-marins sont à fréquence annuelle, ainsi on a récemment eu Proud Manta 2013, au large de la Sicile. L’absence d’échouage lors d’un exercice ASM ne prouve pas qu’aucun dommage n’a été infligé aux populations de ziphius: la courantologie en Méditerranée est compliquée, et lorsque des ziphius sont victimes d’accidents, ils ne viennent pas forcément s’échouer, ou pas immédiatement.

Ziphius échoué vivant (Barlotta)

Ziphius échoué vivant pendant Proud Manta 2011

Force est donc de constater que le problème des conséquences de l’utilisation des sonars militaires sur les ziphiidés n’est pas derrière nous. On a au contraire une grande fréquence d’échouages suspects ces dernières années, et pas seulement du côté méditerranéen. Nous vivons dans un monde de rapports de forces cyniques; et l’on ne peut pas croire nécessairement sur parole un organisme étatique lorsqu’il affirme que des précautions efficaces sont prises …  sans en fournir les détails (le GREC a fait à la Marine une demande d’information sur les règles de mitigation actuellement mises en oeuvre en France) … et alors que l’on observe des échouages suspects.

Ziphius turbulent

Les ziphius sont rarement aussi repérables que cet individu

Les organismes en charge de la protection des cétacés, Ministères, accord Pelagos, accord ACCOBAMS, devraient se préoccuper sérieusement des interactions entre les sonars et les ziphiidés. Ce n’est pas parce que ce problème ne fait pas les gros titres de l’actualité, qu’il faut négliger de mettre en place des solutions plus efficaces permettant d’assurer une coexistence pacifique entre la lutte anti-sous-marine et les cétacés.

Voir notre article sur les protocoles de mitigation en vigueur lors de l’utilisation de sonars militaires …

Copyright: Alexandre Gannier, et cetaces.org.

Arbelo M., Sierra E., Mendez M., Godinho A., Ramirez G., Caballero M.J, Fernandez A., 2007. Atypical beaked whale mass stranding in Almeria’s coasts: pathological study. 21st Annual Conference of the E.C.S. (San Sebastian). Abstracts : 75.
D’Amico A., Gisiner R.C., Ketten D.R., Hammock J.A., Johnson C., Tyack P.L., Mead J., 2009. Beaked whale strandings and naval exercises. Aquatic Mammals 35(4): 452-472.
Frantzis A., 1998. Does acoustic testing strand whales ? Nature 392: 29.


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC