Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Nouvelles de la planète » Minuit moins une pour la…

Minuit moins une pour la Vaquita

Le marsouin de Californie au bord de l’extinction

Alors que les puissants de la planète scrutent encore et toujours le Dow Jones ou le CAC 40, à l’affût de leur prochain milliard, un cétacé s’apprête à définitivement quitter la scène. Ce sera la 5e espèce de mammifère marin victime de la sinistre Anthropocène qui s’avance. En cause, cette fois, la trop connue pharmacopée ‘traditionnelle’ chinoise et ses remèdes miracles à base de sous-produits de la faune sauvage. Mais bien des comptes en banques se graissent au passage.

On peut encore le sauver !

.

Qui est-il ?

Il est connu comme le plus petit cétacé du monde mais il pourrait disparaître avant 2022. L’espèce Phocoena sinus, dite vaquita marina en français « vache de mer » ne compterait plus qu’une trentaine de spécimens dans le golfe de Californie, au nord de la mer de Cortés.

Il vit près des côtes, dans les eaux sombres et peu profondes des lagunes. Il a tendance à préférer les eaux turbides, car elles sont plus riches en nutriments et attirent les petits poissons, les calmars et les crustacés dont il se nourrit. Il les repère par écholocalisation près du fond. Il résiste aussi aux fluctuations de température de ces eaux.

..

C’est une espèce magnifique au rostre arrondi et aux yeux contournés de noir. Il mesure environ 1,50 m et pèse en moyenne 48 kg. Son corps est plus foncé sur le dos que sur le ventre ainsi qu’autour des yeux et de la bouche.

La maturité sexuelle est atteinte entre l’âge de 3 à 6 ans. Les accouplements ont lieu de la mi-avril à mai. La femelle donne début mars le jour à un petit tous les deux ans ne mesurant que 70 à 80 cm de long, qu’elle allaite plusieurs mois. La gestation dure 10 mois.

Le marsouin de Californie évolue en petits groupes de 1 à 5 individus voire jusqu’à 10 individus (c’était avant). L’espèce est peu souvent observée. Quand il fait surface, il effectue un mouvement lent puis roule dérangeant à peine la surface de l’eau. L’espèce n’est pas démonstrative.

Menaces

Sa première cause de mortalité est l’étouffement suite au piégeage dans des filets de pêches maillants et dérivants nommés « araignées ». Ces filets sont utilisés par des pêcheurs illégaux pour pécher le totoaba, un poisson également en danger d’extinction. Ce poisson est très prisé pour sa vessie natatoire sur les marchés noirs de Chine et qui est vendu jusqu’à 3 500 euros le kg par les braconniers. On lui prête « des vertus médicinales ».

Vaquitas victimes des filets, photographiées par Alejandro Robles

Entre mars 1985 et janvier 1994 au minimum 143 animaux sont morts ainsi. Aujourd’hui on évalue à 35 la mortalité annuelle.

Vaquita victime de filets photographiée par Flip Nicklin (agence Minden Picture)

Lors d’une opération menée durant quinze jours entre novembre et décembre 2016, plus d’une centaine de filets dérivants ont été repérés et 85 ont pu être saisis. Le président mexicain Enrique Pena Nieto a déployé la marine en 2015 pour stopper cette pêche illégale, étendu la surface de la zone protégée et imposé une interdiction des filets maillants sur 13 000 kilomètres carrés pendant deux ans.

Vaquita photographiée par Chris Johnson pour le WWF

Sauvetage ?

Dans un ultime effort pour sauver les marsouins de Californie, des biologistes envisagent de capturer plusieurs spécimens pour les réintroduire ensuite dans une zone fermée du golfe où ils pourraient se reproduire. Certains défenseurs de l’environnement s’opposent toutefois à cette mesure, craignant que certains animaux ne succombent durant le transport. Cette opération, sans doute celle de la dernière chance, pourrait malgré tout avoir lieu en octobre 2017. A suivre…

Voilà où on en est … c’est le moment ou jamais

Afin de sensibiliser l’opinion publique internationale au sort de cette espèce proche de l’extinction, chaque premier samedi suivant le 4 juillet devient désormais la Journée internationale du marsouin de Californie.

Copyright: Sylvia Florentin et cetaces.org

QUE PUIS-JE FAIRE EN TANT QU’HABITANT DE LA PLANETE TERRE ?

Le Groupe de Recherche sur les Cétacés vous propose d’écrire à l’Ambassadeur du Mexique à Paris:

https://embamex2.sre.gob.mx/francia/index.php/fr/contact-consulat/contacter-l-ambassade

A titre d’exemple, voici le message que j’ai envoyé ce matin:

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous sommes extrêmement inquiets de la situation désespérée rencontrée par le Marsouin de Californie (ou Vaquita) dans les eaux du golfe de Californie, sous souveraineté mexicaine.
Jusqu’ici les efforts de préservation mis en oeuvre par le Mexique se sont révélés inefficaces, si bien que cette espèce, patrimoine naturel de la planète, est maintenant au bord de l’extinction.
Nous sommes conscients des difficultés rencontrées dans les tentatives de protection de la ‘Vaquita’, mais nous pensons que le Mexique, grand pays, pays riche, a les moyens de sauver ce cétacé unique au monde, s’il en a la volonté.
Nous vous demandons de répercuter notre inquiétude auprès du Président Enrique Pena Nieto, afin que votre gouvernement assure la survie du Marsouin de Californie.
Très respectueusement,
Dr Alexandre Gannier
Groupe de Recherche sur les Cétacés
Antibes, France

Soyez nombreux : Ce sont les petits ruisseaux ….


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC