Cétacés à Capbreton : nos débuts sur le Gouf

Découverte d’un peuplement d’odontocètes très original

Pour étudier les cétacés du Gouf de Capbreton, nous avons tout simplement choisi le port de Capbreton, avec son atmosphère landaise bien sympathique. Pour la grande Histoire, observons que Capbreton fut le grand port de la région avant que … le fleuve Adour ne soit détourné vers Bayonne, au XVIe siècle !

Les Delphinus du Gouf semblent apprécier la compagnie de notre Anacaona

Revenons à nos chers cétacés, même si l’Histoire est passionnante : quelques journées de beau temps nous permettent de prendre nos marques sur le site du Gouf … un canyon sous-marin tellement étroit que l’on dirait une fissure. Ses profondeurs sont modestes sur les 10 premiers milles, mais suffisantes pour offrir gîte et couvert à de jolis groupes de Dauphins communs.

Cette silhouette parmi un groupe de Dauphins communs éveille l’attention

Certains grands groupes comprennent des sous-groupes de Dauphins bleus et blancs, une bonne opportunité pour les cétologues d’exercer leurs qualités d’identification. Après quelques occasions, nous nous apercevons qu’en fait le comportement local des deux espèces est différent, ce qui facilite la détection des Stenella.

Le Stenella volant, une variété de Dauphin bleu et blanc que l’on rencontre sur le Gouf de Capbreton

C’est en suivant le Gouf sur une vingtaine de milles que l’on accède à des profondeurs plus importantes avec un domaine très vaste qui se prolonge très loin à l’Ouest et au Nord … alors, les événements deviennent plus inattendus pour les cétologues patients, avec bien sûr les imprévisibles ziphiidés (baleines à bec pour les anglophones). Nos préférés !

Avec une photo plus proche, ce Ziphius se prêterait à une étude de photo-identification

Au moins trois espèces sont visibles en permanence sur le Gouf et abondantes dans les canyons espagnols plus à l’Ouest : le Ziphius, bien sûr, et deux Mésoplodons … les mêmes espèces d’ailleurs que nous avons étudiées aux Açores de 2013 à 2015. Pour ce qui est du Mésoplodon de Sowerby, nous avons la chance d’observer un petit groupe le 20 juillet. Il serait important de déterminer leur abondance dans le Gouf.

Un petit groupe de Mesoplodon bidens dans le Gouf, observé à distance

Avec le Cachalot, observé le 22 juillet, ces premiers jours sur le Gouf de Capbreton nous font espérer une belle diversité, sans parler d’une surprenante abondance de dauphins. La météo est même sympa, puisqu’elle envoie un peu de mauvais temps pour permettre aux ‘anciens’ de se reposer … et d’écrire un article pour Cétologie !

Faucon crécerelle vu au large, un autre Passager du Vent

Grâce à notre voilier Anacaona, nous allons pouvoir prospecter une nouvelle région avec les méthodes éprouvées du GREC … du travail, mais aussi le plaisir unique de découvrir un extraordinaire peuplement de cétacés au large des côtes de France.

Alexandre et cetaces.org