Capbreton, pouponnière de dauphins

Un mois d’août propice aux naissances dans le Gouf

Jusqu’à présent nos prospections dans le Gouf de Capbreton avaient livré de nombreuses observations de trois espèces de dauphins (par ordre de fréquence, le Dauphin commun, le Dauphin bleu et blanc, et le Grand dauphin). Mais de juillet à début août, pas trace de nouveau-nés : ceux-ci sont aisément reconnaissables à la présence de plis foetaux, et à leur taille vraiment très petite.

C’est d’abord sa taille, inférieure à la moitié de celle d’un adulte, qui permet d’identifier un dauphin âgé de quelques jours à quelques semaines

Cette semaine, nous avons effectué de nombreuses observations de Delphinus, avec des mères accompagnées de nouveau-nés. Ces derniers n’ont pas hésité plusieurs fois à venir à l’étrave du voilier, malgré leurs capacités motrices encore faibles. Aurore, de l’association Itsas Arima, nous avait effectivement indiqué que les naissances de Dauphin commun se produisaient vers la mi-août, dans la région.

Agé d’un ou deux jours, ce nourrisson de Dauphin commun doit impérativement rester près de sa mère

Pour information, les travaux scientifiques (Murphy et al. 2009) indiquent que les femelles mettent bas environ tous les 4 ans, en Atlantique nord-est. Mais cela dépend des conditions écologiques régionales. La fécondité des femelles est un des paramètres les plus critiques pour évaluer la capacité d’une population à résister à une mortalité accidentelle.

Ce Delphinus sub-adulte en pleine forme a franchi sans encombre les premières années de sa vie, celles où la mortalité est la plus élevée

Comme les bonnes nouvelles volent en escadrille, le même jour nous avons observé un groupe important de Tursiops, dans lequel évoluait une femelle accompagnée de son nourrisson … et à nouveau, ce tout jeune dauphin fut le premier à venir jouer à notre étrave – sous l’escorte attentive de sa mère, évidemment !

Tursiops nouveau-né venu pousser quelques souffles à l’étrave d’ Anacaona

Il ne nous reste plus qu’à observer des Stenella avec des nourrissons en ce mois d’août … cependant, le constat de naissance ne sera pas aussi facile, car cette espèce vient très rarement à l’étrave dans la région, pour des raisons inconnues.

Souvent observé en chasse, le Dauphin bleu et blanc doit lui aussi se reproduire dans les eaux du Gouf

En tout cas, avec une telle profusion de naissances, le Gouf mériterait le titre de ‘pouponnière de dauphins’. Du même coup, assurer un statut de protection spécial aux cétacés du Gouf de Capbreton paraîtrait assez … naturel !

Alexandre et cetaces.org

Murphy et al., 2009. Importance of biological parameters in assessing the status of Delphinus delphis. Marine Ecology Progress Series 388: 273–291.