Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Carnets de cétologues » 1995 : La fin du commencement

1995 : La fin du commencement

Voir ‘1994 : Visuel ET acoustique’…

Une Anacaona, … sinon rien !

Si la petite prospection d’hiver nous voit sur la petite Anacaona, dès le mois de mai nous naviguons sur un beau Gib’Sea de 37 pieds, un peu style fifty, mais bon voilier quand même. Comme ce bateau avait un nom ridicule, nous le rebaptisons Anacaona.

Anacaona la grande

Anacaona la grande, presque 12 mètres, et de la place pour huit

Ce nouveau voilier est équipé d’un gros Perkins de 75 chevaux et d’un pilote automatique hydraulique … de quoi tracer des beaux zig-zags sur la mer bleue. Nous constatons vite que notre nouvelle Anacaona n’effraie pas les dauphins …

Le saut curieux, dès le printemps

Le saut curieux du dauphin bleu et blanc, dès le printemps

A la fin du printemps nous installons l’hydrophone sur notre bateau: il nous servira en permanence à enregistrer les dauphins et les cachalots. Il est plus facile à remorquer qu’avec les 15 chevaux de la petite Anacaona !

Le cérémonial de l'hydrophone

Le cérémonial de l’hydrophone: largué le matin, il est souvent remonté la nuit

C’est avec une belle observation de Grampus que s’achève le mois de mai. Mais nous reprenons les prospections le 9 juillet, non sans qu’entre temps j’aie obtenu mon doctorat.

Grampus au mois de mai

Grampus au mois de mai

En effet, le 20 juin à Montpellier tous les travaux menés en mer par le GREC sont sanctionnés par une thèse sur les Cétacés de Méditerranée nord-occidentale. Un pavé de plus de 400 pages qui donne un sérieux coup de vieux aux connaissances antérieures sur les dauphins et baleines de la région.

Prospections et observations en l'an 95

Prospections en l’an 95: on distingue les zig-zags de l’étude pour la Région

L’été 1995 nous voit effectuer une étude de distribution pour la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur: c’est la première fois que nous avons une subvention, le GREC reçoit 50 000 francs pour ce travail, ce n’est pas rien.

Rorqual du 14 juillet

Rorqual du 14 juillet: on note l’aspect ‘grumeleux’ de sa peau

Dès début juillet et jusqu’à fin-août, ce ne sont pas moins de 8 volontaires qui goûtent au plaisir de la prospection sur les cétacés: étudiants mais aussi adultes qui viennent sur notre bateau pour aider et observer.

Des équipiers plus nombreux

Des équipiers plus nombreux, ici Frédéric et Romane

Un peu avant d’arriver au large de Marseille, nous observons un beau groupe de globicéphales, avec des petits. Activité de sieste en milieu de journée, comme souvent.

Globicéphale, mi-juillet

Globicéphales, mi-juillet, il y a des nourrissons, comme toujours

Mais la présence du voilier avec son moteur les réveille, et une petite délégation finit par rejoindre le bateau, s’approchant tout près à la joie des grands et des petits.

Souvent curieux les globis

Souvent curieux les globis en Méditerranée

Pendant ce temps, on enregistre un belle cacophonie à l’hydrophone: les enregistrements sont pris avec un DAT, donc en format numérique. Encore une nouveauté pour l’année 95.

Poussez pas derrière

Poussez pas derrière, il y en aura pour tout le monde

La fin de ce zig-zag nous amène à Marseille vers le 27 juillet, avec une bonne partie de la prospection ‘Région’ achevée, il ne manque plus que la partie Ligure, a priori la plus facile.

Pas de sardine pour nous interdire

Pas de sardine pour nous interdire l’entrée du vieux port

Mauvaise surprise, malgré l’hydrophone, la campagne estivale ne voit qu’une seule observation de cachalot: c’est que cette espèce a perdu une bonne partie de ses effectifs dans les filets dérivants.

Cachalot approché à la voile

Cachalot approché à la voile, un mâle

Dorénavant, grâce à une technique apprise de nos amis britanniques de l’IFAW, nous pouvons nous orienter vers un cachalot ‘à l’oreille’, puisque le casque donne à l’audition une direction approximative de l’animal.

Les oreilles d'Odile et les yeux

Les oreilles d’Odile et trois paires d’yeux à l’avant

La suite de la prospection nous ramène vers l’Est, avec une escapade d’une semaine vers la Corse du Nord: on note à nouveau une grande abondance relative de rorquals communs: plus d’un tiers du total des observations (au nombre de 192).

Rorqual au mois d'août

Rorquals au mois d’août: 71 observations durant l’été 1995 !

Par contre le centre de la mer Ligure ne paraît pas très fréquenté au mois d’août, les cétacés étant plus groupés vers la Provence.

Afflux de volontaires

Afflux de volontaires sur notre grande Anacaona

Les dauphins bleus et blancs occupent comme toujours la première place du podium avec 111 observations, et de nombreux nouveau-nés en août. Une paire de dauphins communs sont repérés dans un groupe de Stenella … c’était déjà arrivé en 1992.

Nouveau né de dauphin bleu et blanc

Nouveau-né de dauphin bleu et blanc, âgé de quelques jours

La prospection estivale s’arrête un peu plus tôt que d’habitude, vers le 26 août, portant notre effort annuel à 41 journées de mer.  Il faut dire que nous avons quelques préparatifs pour notre départ vers la Polynésie, Odile ayant obtenu un poste à l’Université de Tahiti. On vend maison et voitures, mais on garde notre Anacaona !

Comment soufflent les dauphins

Comment soufflent les dauphins ? Des fois comme ça …

De 1988 à 1995, ce sont pas moins de 1092 observations de cétacés qui ont été obtenues grâce à 392 journées de mer (dont 107 hors été). Un résultat sans précédent qui change la vision du peuplement de cétacés de Méditerranée occidentale.

Qui observe qui ?

Devinette : qui observe qui ?

C’est bien l’été 1995 qui marque la fin du commencement pour le Groupe de Recherche sur les Cétacés : la petite équipe tourne à plein régime, en possession de tous les moyens techniques nécessaires à la recherche cétologique en mer. Puisque la méthodologie inventée fonctionne bien, il est naturel de l’expérimenter ailleurs … tout en continuant bien sûr à œuvrer en Méditerranée.

Voir ‘1996 : Au four et au moulin’…


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC