Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Carnets de cétologues » 1994 : Visuel ET acoustique

1994 : Visuel ET acoustique

Voir ‘1993 : D’Est en Ouest’…

Première prospection avec échantillonnage acoustique

1994 voit un tournant dans l’activité scientifique du Groupe de Recherche sur les Cétacés : en effet, l’équipe de Song of the Whale effectue cette année-là des recherches cétologiques en Méditerranée occidentale et choisit le GREC et Tethys comme partenaires régionaux. Nous nous voyons attribuer à cette occasion un hydrophone remorqué bi-voie, qui va nous permettre de nous lancer sérieusement dans le domaine de l’acoustique des cétacés.

Dauphin-bleu-et-blanc-

Dauphin bleu et blanc – assez jeune – bondissant en nous rejoignant

De plus, dès la fin de l’hiver, nous recevons en renfort une troisième jeune recrue prénommée Claire. Comme les deux premiers ‘équipiers’, celle-ci nous est livrée par les voies naturelles, à charge pour nous d’assurer sa formation élémentaire de cétologue. Ce qui prendra un peu de temps.

Nouvelle recrue ... prise au berceau

Nouvelle recrue … prise au berce’eau

Après une prospection printanière symbolique, le gros du travail est pour l’été, le taf du GREC étant d’explorer les approches Sud de la mer Ligure et le nord de la mer Tyrrhénienne. Avec échantillonnage acoustique tous les 2 milles, bien sûr.

Prospections-1994-final

Observations et trajets en 1994

Nous connaissons déjà assez bien la mer Tyrrhénienne, mais cette prospection est l’occasion de compléter les données, la situation pouvant varier d’une année à l’autre. Pour avoir une vue ‘moyenne’, il faut passer plusieurs fois dans les mêmes secteurs.

Dauphin bleu et blanc bien gras

Dauphin bleu et blanc bien gras au large du bassin liguro-provençal

Les 9 mètres de la petite Anacaona suffisent maintenant à peine pour accueillir des volontaires, néanmoins Daniel, Natacha, Jean-Yves, viendront nous aider dans les prospections de 1994.

Daniel, un des volontaires de cet été 94

Daniel, un des volontaires de cet été 94

En plus des prospections, je mets les bouchées doubles pour assimiler les éléments indispensables d’océanographie, de manière à comprendre ce que l’on voit et … à rédiger une thèse d’écologie. Je trouve un tuteur très compétent et très bienveillant en la personne de Serge Dallot, de l’Observatoire de Villefranche-sur-mer ; de nombreux autres membres de cette institution renommée voudront bien éclairer ma lanterne dans leurs domaines respectifs.

Dauphin bleu et blanc très marqué par l'âge

Dauphin bleu et blanc très marqué par l’âge

Mais l’activité de terrain continue à rythmer cette année 1994, avec malheureusement des bateaux à filets dérivants plus nombreux et plus gros. Ils opèrent avec insouciance en eaux internationales, sous l’oeil compréhensif de leurs autorités de tutelle. Les filets dépassent généralement 10 km de longueur.

Bateau italien attendant de filer son engin dérivant

Bateau italien attendant de filer son très long engin dérivant

Nous enrageons d’être témoins de ces dégâts écologiques, mais le GREC est trop petit pour agir seul du début à la fin ; il ne peut que contribuer scientifiquement à l’action d’organisations plus notoires, comme RIMMO. C’est quand même le stress à chaque fois que l’on croise un de ces fileyeurs …

Très souvent les filets dérivants se trouvent non loin de cétacés

Très souvent les filets dérivants se trouvent non loin de cétacés

La prospection se poursuit par un passage au sud de la Corse au début d’août, avec franchissement rapide des Bouches de Bonifacio. Non sans un ravitaillement à Propriano, où l’on trouve une très bonne charcuterie non loin du port.

Arrivée dans le golfe de Propriano

Arrivée dans le golfe de Propriano: Jean se distrait en regardant les Canadair

Dès le début de la mer Tyrrhénienne, nous sommes heureux de détecter un beau petit groupe de Delphinus, que nous pouvons même enregistrer. Les dauphins communs produisent un genre d’aboiement qui nous surprend.

Dauphin commun vu en mer Tyrrhénienne

Dauphin commun vu en mer Tyrrhénienne

Egalement au rendez-vous, des rorquals communs: nous commençons à comprendre leur présence, qui est liée à des phénomènes d’upwelling particuliers, liés aux Bouches. Lesquels commencent à être documentés dans des ouvrages spécialisés.

Les rorquals sont aussi communs en mer Tyrrhénienne nord

Les rorquals sont aussi communs en mer Tyrrhénienne nord

Le retour vers la mer Ligure se fait sans beaucoup d’observations, aussi c’est avec bonheur que nous retrouvons le ‘cœur’ de ce qui tarde à devenir un sanctuaire. A la clef, rorquals et globicéphales (lesquels ne sont pas visibles dans le bassin Tyrrhénien, du moins en été).

Globicéphales plutôt exubérants ...

Globicéphales plutôt exubérants … poussez pas derrière !

Nous pouvons aussi les enregistrer ! Cet été, le centre de la mer Ligure est bien riche en cétacés et nous avons le loisir avant fin août de multiplier les observations. Le bilan sera un total de seulement 136 groupes de cétacés en 1994, pour 1630 milles parcourus en conditions bonnes ou moyennes.

Un nourrisson qui siffle de façon remarquable

Un nourrisson qui siffle de façon remarquable

Mais nous avons une bonne consolation car pour la première fois nous observons 7 espèces en une saison: seul ce damné Ziphius manque à l’appel pour compléter le tableau des cétacés ‘communs’ en Méditerranée.

Odile photo-identifie un rorqual

Odile photo-identifie un rorqual: Olympus OM2 et zoom Angénieux

Mal servis par une météo moche, nous ne pouvons effectuer de prospection valable à l’automne : 1994 se solde donc par seulement 42 jours de mer. A noter que l’International Fund for Animal Welfare nous laisse en cadeau le grand hydrophone, chouette. Le vrai mécénat existe, nous l’avons rencontré en 1994 !

Le géant pousse sa vague avec majesté

Le géant pousse sa vague avec majesté

Avec l’année 1994, un cycle commence à s’achever pour le GREC : celui des prospections de défrichage associé à la petite Anacaona. Il apparaît que le voilier de 9 mètres ne nous permet plus de progresser en cétologie sur le terrain: il est trop limité pour l’accueil des volontaires (nos enfants sont souvent à bord). Avec en plus le grand hydrophone à remorquer en permanence, dorénavant. Un changement de bateau s’annonce pour 1995… Un second changement, imprévu celui-ci, va également intervenir…

Voir ‘1995 : La fin du commencement’…


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC