Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Carnets de cétologues » 1989 : Mers Tyrrhénienne et…

1989 : Mers Tyrrhénienne et Ligure

Un observateur de plus ... la formation commence au berceau

Un observateur de plus … la formation commence au berceau

Voir ‘1988 : Tour de Corse et de Sardaigne’…

Filets dérivants contre cétacés

Après une mini-prospection au mois de mai, nous consacrons l’été 1989 à l’exploration de la mer Tyrrhénienne sud, notre équipage étant cette année-là renforcé par Marie-Bé, Claude, Christian, Eric … et un observateur novice, Jean. Egalement en renfort, un génois à enrouleur tout neuf (merci Louis-Marie).

1989-8

Anacaona en Tyrrhénienne sud vers le 23 juillet 1989

Départ d’Antibes le 8 juillet. Anacaona connaissant déjà la route, c’est sans encombre ni beaucoup d’observations que nous touchons l’île d’Ustica, au nord-ouest de la Sicile, le 25 juillet. La rareté des cétacés dément les quelques comptes-rendus écrits glanés à droite et à gauche.

Le petit port d'Ustica en juillet 1989, Anacaona postée près du fileyeur

Le petit port d’Ustica le 26 juillet 1989, Anacaona postée près du fileyeur.

Une des raisons à cette rareté est peut-être à chercher dans la pêche aux filets dérivants ‘spadare’ qui fait rage dans cette région dans les années 80. C’est au prix de pratiques destructrices que de très grands espadons (parfois plus de 3 mètres) sont débarqués.

Routes et observations en 1989 : comparer les mers Tyrrhénienne et Ligure

Routes et observations en 1989 : comparer les mers Tyrrhénienne et Ligure

Malgré tout, nous observons plusieurs groupes de dauphins, ainsi que notre premier cachalot méditerranéen dans cette mer un peu … décevante. Après une boucle par les Eoliennes, c’est sans regret que nous mettons le cap au nord, début-août.

Notre voisin : un pêcheur d'espadon et de thons avec ses 10 km de filets dérivants

Notre voisin : un pêcheur d’espadon et de thon avec ses 10 km de filets dérivants

La remontée de la péninsule italienne est (comme nous le constaterons toujours) sans grand intérêt, aussi c’est avec plaisir que nous franchissons le cap Corse, la nuit du 16 au 17 août.

Notre première observation de cachalot en Méditerranée : pas impressionnante !

Notre première observation de cachalot en Méditerranée : pas impressionnante !

La fin du mois d’août et le début de septembre sont consacrés à plusieurs excursions au centre de la mer Ligure, où nous constatons avec bonheur que les cétacés de différentes espèces sont très nombreux : nous faisons une première belle observation de globicéphale noir, le 12 septembre.

Août 1989 : un beau groupe de globicéphales en mer Ligure

Un beau groupe de globicéphales en mer Ligure

Dauphins bleus et blancs, rorquals communs foisonnent, et nous observons aussi un cachalot. Nous finissons l’été avec 92 observations, sur six espèces.

Août 1989: nous nous essayons à la photo-identification des rorquals communs

Août 1989 : nous nous essayons à la photo-identification des rorquals communs

Toute cette faune nous encourage à entreprendre notre deuxième mini-prospection automnale en mer Ligure, en même temps qu’Anacaona rejoint son port d’attache définitif : Antibes.

.

.

A l’issue de cette deuxième année en Méditerranée, nous nous rendons compte de la forte présence estivale des cétacés en mer Ligure, chiffres à l’appui (116 observations pour 1989). Nous pourrons ainsi produire quelques nouveaux résultats à la conférence ECS de Majorque, en février 1990 …

Voir ‘1990 : Vers l’Ouest maintenant’…


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC