Nage-avec, ça repart ?

Un arrêté de protection qui restera lettre morte ?

Dimanche 30 mai, la Côte d’Azur se réveille doucement d’un long hiver de confinement : parmi les signes qui ne trompent pas, les bancs de brume de pollution vers Cannes et Nice. Nous sommes en mer pour une mise au point d’équipement quand nous observons des silhouettes familières au loin …

Un mini-avion de type ULM pour le repérage …

Non ! Pas des dauphins … mais un mini-avion de détection, généralement employé par les opérateurs de nage-avec, et la silhouette lointaine d’un des opérateurs de la zone azuréenne. Un coup de téléobjectif confirme la chose : ils sont bien de sortie. Selon la réglementation nouvelle, le nage-avec n’est PAS interdit : sont interdits par contre, le ‘harcèlement’ et l’approche à moins de 100 mètres.

Un des opérateurs historiques de ‘nage-avec’

Avec mes 35 ans de cétologie et mes 7000 observations de cétacés, je dois encore manquer d’expertise, mais je n’arrive pas à imaginer comment mettre des clients à l’eau ‘pour nager avec les dauphins’, avec une bonne chance de succès, sans approcher les cétacés à moins de 100 mètres. Peut-être que les clients sont uniquement des nageurs de combat ? En tout cas espérons que la nouvelle réglementation sera respectée cet été, car elle est un des rares acquis de cette décennie en matière de protection de cétacés.

Alexandre et cetaces.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.