Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Autre actualité » Un cargo échoué dans le…

Un cargo échoué dans le Sanctuaire PELAGOS (màj 17 octobre)

Écrit le 14/10/2019 dans Autre actualité - Mis à jour le 29/10/2019

C’est le second accident maritime en une année …

Un cargo battant pavillon d’Antigua-Barbuda s’est échoué dans la nuit du 12 au 13 octobre sur la côte SE de la Corse, un peu au nord des Bouches de Bonifacio. Il est chargé de 2600 tonnes de ‘bobines d’acier’.

Le cargo Rhodanus vu le 13 octobre , une équipe d’intervention est en train d’être hélitreuillée (photo Préfecture Maritime de Méditerranée)

Selon la Préfecture Maritime de Méditerranée: « Le navire devait embouquer les Bouches de Bonifacio mais n’a pas viré à temps et a poursuivi sa route vers la côte en dépit des appels répétés du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) en Corse, du sémaphore de Pertusato et la station italienne Maddalena pendant près de 50min. Sur zone, de nombreux moyens ont été déployés dont la vedette SNS 063 de la SNSM, le patrouilleur italien CP306 et le patrouilleur côtier de gendarmerie maritime La Jonquille et un hélicoptère PUMA de l’Armée de l’air« 

Le navire va devoir être allégé avant d’être remorqué

S’il devait y avoir une pollution aux hydrocarbures, elle serait causée par le carburant des soutes du cargo. Nous n’avons pas lu d’indication sur la nature et la quantité de ce fuel. La Prémar ne signale pas d’avarie à la soute, ni de fuite de carburant.

Vue de la position exacte du sinistre (site AIS Marine Traffic)

Cet événement suvenant après l’accident du 12 octobre 2018 (collision survenue en nord de la Corse), on est en droit de se poser la question de la qualification de certains équipages de ces navires de transport. En effet, dans les deux cas l’accident survient de nuit et avec une météo correcte.

Les plongeurs-démineurs de la Marine, intervenus en urgence pour évaluer les dégâts

La Préfecture Maritime a le droit à tout moment d’inspecter un navire et de vérifier son rôle d’équipage et sa cargaison, dans les eaux territoriales. La prévention est en effet préférable à l’intervention a posteriori quelle que soit la rapidité des moyens d’intervention.

Mise à jour du 17 octobre

Les opérations de retrait d’hydrocarbures vers la terre se préparent, mais par mesure de précaution, la cellule antipollution et le Bâtiment de Soutien et d’Assistance Affrété Jason de la Marine nationale ont mis en place un barrage flottant autour du navire avant les opérations de pompage.

Mise en place
Mise en place du barrage anti-pollution, avant le pompage du fuel

Par ailleurs, la surveillance du site est toujours active : investigation quotidienne des plongeurs démineurs de la Marine nationale, survol d’un Falcon 50 de la Marine, …

La Marine a mis en oeuvre une large panoplie de moyens, depuis dimanche

Il se confirme qu’un pollution sérieuse du Sanctuaire Pelagos pourrait être évitée. Sur un autre plan, on ignore actuellement la nature des poursuites qui seront engagées à l’encontre des responsables de l’accident.

La passerelle du Rhodanus … qui ne répondit pas aux multiples appels dans l’heure précédant l’accident

Si tout se termine sans dégât, on pourra estimer que l’accident du Rhodanus a donné lieu à un ‘exercice en vraie grandeur’ pour les moyens d’intervention de la Marine et de l’Etat. Avec une belle météo, jusqu’à présent, et souhaitons que cela dure …

De tels accidents, par beau temps, ne devraient pas se produire, tout simplement. Par ailleurs, on imagine à quel point des navires pareillement conduits sont en mesure d’éviter les collisions avec les baleines du Sanctuaire PELAGOS …

Alexandre et cetaces.org


Actualité

Soutenir le GREC



[an error occurred while processing this directive]