Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Autre actualité » Mortalités de cétacés : le…

Mortalités de cétacés : le seuil d’alerte maintenu à 1,7% [mis à jour le 30 sept]

Écrit le 23/09/2019 dans Autre actualité - Mis à jour le 30/09/2019

Mais le seuil limite compatible avec un ‘bon état écologique’ serait ramené à 1%

Vous vous souvenez de ce débat épique en début d’année à propos du projet d’arrêté de ‘bon état écologique des eaux marines‘ ?

De manière surprenante, l’Etat avait proposé que le seuil d’alerte en cas de ‘destruction accidentelle’ d’une espèce de cétacé soit fixé à 1,7% de la population. Projet contre lequel le Groupe de Recherche sur les Cétacés s’était vigoureusement élevé.

Ce n’est pas officiel, mais une source proche du dossier a indiqué récemment que le seuil de destruction qualifiant le ‘bon état écologique’ serait finalement au maximum de 1% de la population.

Mais le seuil de 1,7% serait conservé pour qualifier une population de ‘pas en bon état’. Entre 1% et 1,7% de mortalité, l’état écologique de la population serait défini comme ‘incertain’.

Les 0,7% qui passeraient ainsi à la trappe seront certainement enchantés d’être des cétacés ‘incertains’ …

Amputé d’une grande partie de sa caudale par un navire, ce cachalot n’a aucune chance de survie …

On pense naturellement au dossier ‘chaud’ des mortalités non intentionnelles lors des opérations de pêche. Mais d’autres menaces existent pour les cétacés dans les eaux françaises, comme par exemple les collisions entre navires et baleines ou cachalots.

Celui-ci non plus : devant trouver sa nourriture à 1000 m de profondeur au cours de sondes de 50 minutes, une telle amputation est fatale à terme.

Ainsi, pour le Cachalot en Méditerranée, le pourcentage d’individus victimes de blessures mortelles dépassent déjà probablement 1% de la population. Mais est-il supérieur à 1,7% ?

Mais la mort n’est pas immédiate dans ce cas : à force de capturer moins que nécessaire, le cachalot va décliner peu à peu et … mourir d’épuisement. Il rejoindra le seuil de 1%, mais en toute discrétion.

Vu les incertitudes sur les effectifs de cétacés, ce ‘bon état écologique’ promet des débats tout à fait longs et contradictoires.

Pas encore vraiment protégés, les cétacés des eaux françaises …

Alexandre et cetaces.org


Actualité

Soutenir le GREC



[an error occurred while processing this directive]