Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Actualité GREC » Cach’ Cach’ Cachalot

Cach’ Cach’ Cachalot

Écrit le 15/09/2019 dans Actualité GREC - Mis à jour le 16/09/2019

Dernière sortie estivale et … Cachalots

Dernière sortie estivale pour le Groupe de Recherche sur les Cétacés, car les prospections vont cesser … faute de prospecteurs. Mais l’été est encore bien là.

La misère est tellement mal répartie … qu’elle nous cache la vieille ville !

Au bout de quelques heures nous avons un petit groupe de cachalots 1000 m sous la coque, l’hydrophone nous le dit. Et pourtant, malgré de belles conditions nous ne tentons pas de les observer et de les identifier … Pourquoi ?

Avion de repérage des ‘nage-avec’ … repéré et vice-versa

C’est très simple : nous avons pas très loin de nous un opérateur de nage-avec, et dans les environs tourne un des deux avions de repérage des commerciaux. La science cétologique attendra, nous continuons notre route en espérant que les cachalots pourront eux continuer leur repas tranquille.

Vu encore loin, le Cachalot n°1 va pouvoir être approché scientifiquement et sans dérangement

Vers 12h00, la chance nous sourit : un second petit groupe de cachalots se présente à l’acoustique, 2 ou 3 individus, et ce coup-ci nous sommes seuls dans la boucle. Objectif habituel: enregistrer une sonde complète (étude de la nutrition des cachalots) et photo-identifier les individus … sans les perturber.

N°1 a une caudale bien connue … depuis 2002 (photo au téléobjectif)

Le premier individu est approché (à plus de 100 m) sans encombre, par l’arrière, et nous lui tirons son portrait, c’est-à-dire sa caudale : bingo, elle porte des éraflures blanches uniques sur son intrados. Individu connu depuis 2002, bonjour monsieur 112023.

Le n°2 du groupe dispose d’une petite escorte bien sympathique

Pour le second individu, l’identification prend une heure de plus, l’animal étant d’abord vu en compagnie d’un groupe de dauphins, des Stenella, qui lui font un brin de causette.

Le n°2 nous montre une caudale qui ne sera pas difficile à reconnaître ! (photo au téléobjectif)

Mais ‘monsieur 119080B’ (il est gros donc c’est un mâle) est photo-identifié à la sonde suivante. Là aussi, une caudale de déjà-vu, avec deux encoches bien reconnaissables.

Un des bilans de l’été 2019 : la cétologie estivale à moins de 20 milles d’Antibes est devenue un peu compliquée. Mais d’ailleurs, est-ce que la Méditerranée, la Grande Bleue ! , existe pour autre chose que pour le tourisme ?

Alexandre et cetaces.org


Actualité

Soutenir le GREC



[an error occurred while processing this directive]