Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Autre actualité » La biodiversité en France…

La biodiversité en France diminue à grande vitesse …

Écrit le 05/05/2019 dans Autre actualité - Mis à jour le 05/05/2019

… Le gouvernement attaque le Conseil National de Protection de la Nature !

Qu’est-ce que le Conseil National de Protection de la Nature ?

Pour l’essentiel un conseil scientifique des sages (60 experts sélectionnés au niveau national) qui se réunit deux à trois fois par mois pour examiner des textes gouvernementaux sur la protection de la biodiversité et des paysages, et donner un avis sur des projets impliquant en France (avec l’outremer) la destruction d’espèces ou d’espaces protégés.
Sont concernées toutes sortes de projets (énergie, routes, zones commerciales, parcs de loisirs, zones industrielles, …) qui vont impacter la nature protégée.

Seuls des projets jugés très impactants par les administrations régionales et les préfets sont traités ‘à Paris’, les autres sont traités localement dans des conseils régionaux CSRPN.
TRES IMPORTANT: les avis du CNPN sont consultatifs, c’est-à-dire, que le gouvernement, l’administration, les préfets, .., peuvent s’assoir dessus. Et ils ne s’en privent pas.

La Nature … vous savez, ce truc qui ne rapporte pas un POGNON DE DINGUE  …

Très important aussi, c’est la Nature de tous les jours qui est en question, celle que vous voyez, que vos enfants, vos parents voient … pas uniquement les parcs nationaux ou régionaux. Il y a forcément autour de vous des projets économiques qui ont été analysés par le CNPN, et dont les impacts ont été diminués grâce à ses avis.

Or que veut faire ce gouvernement grâce à un décret prévu pour le mois prochain ?

Sous prétexte de fluidifier les projets économiques (que le CNPN ‘entrave’, selon lui, bien sûr !!), il veut transférer la plupart des avis au niveau régional, ne gardant en liste nationale qu’un petit groupe de 37 espèces, liste très très restrictive (et pas de fleurs, pas d’arbre, ….).

L’autoroute du littoral à La Réunion : le projet reçut un avis défavorable du CNPN, il se fait … et il coûte un POGNON de DINGUE !

En clair, les avis du CNPN dérangent le gouvernement, il veut donc le dessaisir en grande partie.

Or le niveau régional, c’est à la mode mais:
(1) toutes les spécialités naturalistes ne sont pas représentées à haut niveau dans toutes les régions,
(2) à proximité des élus et des entrepreneurs, les conseillers environnementaux subiront une énorme pression qui pourra les conduire dans nombre de cas à modérer leurs avis … au détriment des espèces protégées (par ailleurs menacées globalement par le réchauffement climatique et les pollutions)

Donc, parmi les dernières actions possibles, celle de la consultation publique … à vous de jouer.

LA CONSULTATION:

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/decret-relatif-a-la-simplification-de-la-procedure-a1941.html?debut_forums=400&fbclid=IwAR3aGrtnjnhaECmPGpI6y9UTRogXlHx6IMac9kMcGUJKYFIt6D47dZDmNro#pagination_forums

Agir très vite, car la décision ferme sur le décret d’affaiblissement du CNPN est prévue le 22 mai.

Alexandre


Actualité

Soutenir le GREC



[an error occurred while processing this directive]