Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Actualité GREC » Eté 2018 : Ziphius et grand…

Eté 2018 : Ziphius et grand chelem

Écrit le 15/09/2018 dans Actualité GREC - Mis à jour le 16/09/2018

Prospection Ziphius de fin d’été: carton plein

Nous avions trois bonnes raisons d’aller à la pêche au Ziphius en cette fin d’été: pas d’hésitation donc lorsque la fenêtre météo adéquate s’est présentée. Départ lundi en direction du golfe de Gênes : 70 milles quand même avant d’être ‘sur zone’.

Teuf … teuf … teuf …

Les Ziphius c’est comme les champignons: il y a des coins où l’on en trouve … et d’autres, non

La première raison était que l’anniversaire d’Adrien tombe un 11 septembre : ayant fait sa thèse sur Ziphius cavirostris, il eût été dommage que le vétérinaire novice se cantonne à des Ziphius échoués ‘accidentellement’ cet hiver …

Un individu de 3,5 – 4 mètres, maigrichon, encore jeune mais sevré

C’est donc à 9h12 qu’Adrien reçut son cadeau d’anniversaire des mains de Neptune (qui ne se prend jamais trop au sérieux) !

Animal vu sur une profondeur de 1850 m, conformément à son habitat dans le bassin occidental

La deuxième raison était que notre campagne principale dans le golfe du Lion s’était achevée en août avec seulement 7 espèces de cétacés observées, sur huit communes en Méditerranée …

Deuxième groupe de Ziphius: nous misons sur trois femelles … ou 2 femelles et 1 mâle

C’est à 14h55 qu’un cargo faisant demi-tour brutalement provoqua une série de sauts de Ziphius, visibles à 3000 m … d’où notre seconde détection de la journée.

Un groupe évoluant sur une profondeur de 1840 m cette fois-ci

La troisième raison était que notre promotion 2018 du Niveau 1 s’était baptisée, quelle idée, ‘Ziphius’ … nous ne pouvions quand même pas laisser cette sympathique promotion sans cadeau de baptême !

Vu sur 1370 m de fond, le troisième groupe est un ‘Onze’ de championnat (les 6 ‘avants’ sur cette vue)

C’est donc à 18h42 que 4 …. 7 …. 9 … 11 Ziphius sortent à 500 m devant Anacaona en soufflant comme des locomotives …

Un ‘Onze’ pareil, … c’est forcément un peu turbulent !

Conclusion, nous pouvons confirmer que la cétologie de terrain, c’est comme le jeu de yams: il y a des tours où rien ne sort, et des tours où les yams s’enchaînent les uns derrière les autres !

Rien de tel qu’une tortue Caouanne pour occuper les intermèdes des sondes

L’été est fini … mais le Groupe de Recherche sur les Cétacés continue ses prospections tout l’automne. A bientôt !

Alexandre, Adrien et cetaces.org


Actualité

Soutenir le GREC


[an error occurred while processing this directive]