Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Actualité GREC » Cha au pays des Micmacs

Cha au pays des Micmacs

Écrit le 24/06/2018 dans Actualité GREC - Mis à jour le 24/06/2018

Mais qu’y a-t-il de l’autre côté de l’Atlantique ?

Au Canada, précisément au Québec, se trouve depuis plus d’un an une membre du GREC. Charlotte a en effet posé son sac à dos à Gaspé en Gaspésie, à l’origine pays des tribus Micmacs.

La Gaspésie, Province du Québec, est aussi le pays des Micmacs

Mais que fait-elle chez nos cousins, calice? ‘Cha’ est observatrice des pêches, avec compétence en mammifères marins.

En balade, en 2017

Charlotte a en effet pris la poudre d’escampette pour découvrir ce charmant pays, sa culture et sa richesse en grands espaces boisés, ses kilomètres de sentiers, sa nature à n’en plus finir … et bien sûr ses mammifères marins.

‘A la job’, sur un bateau de pêche

L’occasion était trop belle pour elle de découvrir cétologiquement parlant ce qui se trouve de l’autre côté de l’Atlantique. En avant donc pour cet autre bout du monde, à la pointe Est du Québec, là où en 1534 Jacques Cartier, parti de Saint-Malo, débarqua pour le nouveau monde, à Gaspé.

Parc National du Forillon

Gaspé, 74 568 habitants, l’une des villes les plus emblématiques de la Gaspésie, peut paraître de prime abord tout à fait semblable aux autres villes bien sympathiques du Québec. Mais rapidement, elle se démarque par son environnement naturel exceptionnel, grâce notamment à sa proximité avec le Parc National de Forillon et à la présence de nombreux mammifères marins dans la baie de Gaspé !

Lever de soleil sur le Saint-Laurent

Entre mer et montagne, on a la chance d’observer depuis la côte comme en mer : baleines à bosse, rorquals communs, petits rorquals, rorquals bleus, phoques communs et gris, marsouins et dauphins. Un véritable petit paradis sur terre pour ces grands mammifères qui viennent dès le printemps se nourrir dans le Golfe du Saint-Laurent, ou pour certains (petits rorquals, phoques, marsouins et dauphins) qui y résident à l’année.

Petit rorqual vu depuis le rivage

La Gaspésie, Finistère du Québec et Gaspé la ville du bout du monde (on peut apercevoir Saint-Malo de la pointe … avec beaucoup d’imagination), un endroit idéal pour observer les mammifères marins mais aussi aller à la rencontre de nos cousins Québécois qui n’ont pas la langue dans leur poche et s’y connaissent dans l’art de recevoir !

Avis aux amateurs …

Charlotte Lemerre et cetaces.org


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC