Groupe de REcherche sur les Cétacés
Formation d'observateurs
Protection des cétacés
MENU
» GREC » Actualité GREC » Que de bruit …, que de bruit !

Que de bruit …, que de bruit !

Écrit le 10/03/2018 dans Actualité GREC - Mis à jour le 10/03/2018

Le ‘Monde du Silence‘ à la mode 2018

Si le président Mac … Mahon devait mettre un casque de cétologue sur les oreilles au cours d’une visite de la baie des Anges, nul doute qu’il prononcerait des paroles qui feraient date: ‘Que de bruit …, que de bruit …‘.

Sur cet écran de SMAC, on distingue dans le rectangle ‘signal’, d’une part les fortes intensités qui saturent le système (partie verte du bas), d’autre part le brouillard de bruit en moyenne fréquence et des signaux de Stenella (nuages turquoises en haute fréquence, dans la partie bleue du haut)

En effet l’ambiance sonore sous-marine dans la baie, habitat des dauphins Stenella d’Antibes, est épouvantable … même en l’absence de trafic de moto-plaisance rapide.

 

Ambiance sonore de milieu de baie

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Tellement bruyant que l’on se demanderait presque si le poisson-lune ne vient pas à la surface pour se reposer les oreilles !

Un poisson lune en surface dans l’eau verte. Combien se font tuer par les bateaux rapides chaque année ? Des centaines, des milliers ?

Parmi les sources sonores intenses et permanentes, on en compte plusieurs à terre, comme les pompes des centrales de traitement des eaux usées, par exemple. Depuis cet hiver, nous avons en plus la chance d’avoir les bruits de pilonnage provenant de l’agrandissement d’un port dans les environs (peut-être celui de Monaco).

 

Marteau-pilon enfonçant des pieux

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Il est intéressant de constater que ces bruits très forts ressemblent assez à des clics de Cachalot: nous avons hâte de voir arriver les premiers Physeter pour observer leurs réactions en présence des bruits de marteau-pilon.

 

Clics de chasse de cachalots, Méditerranée 2004

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Autre source sonore puissante ces temps-ci, le Simon Stevin, qui transporte des éléments pour le port de Monaco, justement. Ce gros navire fait des allers-et-retours depuis Fos-sur-Mer. Sa silhouette est remarquable.

Le Simon Stevin, gros navire de transport enregistré au Luxembourg

Au total, nous avons localement un niveau de bruit de fond qui dépasse de 30 décibels* celui que nous avions aux Açores. Normal, me direz-vous ?

 

Passage du Simon Stevin à 600m

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Oui. Mais ce qui est moins normal, c’est que ce niveau de bruit de fond est également … 20 décibels* plus fort que celui que nous avions au même endroit il y a 15 ans.

Heureusement que la commission européenne se préoccupe maintenant du sujet, grâce à sa Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin: on commençait à être un peu inquiet.

On a la stratégie, il ne reste plus qu’à trouver la tactique … !

Au boulot, Nicolas !

*N’oublions pas que le décibel est une unité logarithmique… 20 dB d’augmentation correspondent donc à peu près à une multiplication par 10 de la pression sonore, et 30 dB à une multiplication par 30. (!!)

Alexandre et cetaces.org


Actualité

Soutenir le GREC