Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Autre actualité » A la recherche du Dauphin…

A la recherche du Dauphin perdu

Écrit le 01/12/2016 dans Autre actualité - Mis à jour le 20/01/2017

Chapitre 1: L’énigme

Aujourd’hui comme hier, toute personne curieuse de Nature et naviguant en voilier en Méditerranée française est confrontée à un curieux paradoxe: le Dauphin commun n’est pas le dauphin commun.

Proverbe de naturaliste: '200 jours de terrain valent mieux qu'une publication'

Proverbe de naturaliste: ‘200 jours de terrain valent mieux qu’une publication’

Cette affirmation surprenante est à la source de bien des errements, aussi vaut-il mieux la reprendre et la corriger tout de suite: Delphinus delphis n’est pas un dauphin commun dans nos eaux de Méditerranée.

Je suis 'Dauphin', et le suis commun sans être commun ... qui suis-je ?

Je suis ‘Dauphin’, et je suis commun sans être commun … qui suis-je ?

Et oui, employer un nom scientifique d’espèce évite les malentendus … mais c’est rarement possible avec les gens de mer normaux. Ainsi, aujourd’hui comme hier, le pêcheur rencontré au bout du ponton vous affirmera que les dauphins que vous avez vus ce matin à 3 milles du port sont des dauphins communs.

Je suis 'Dauphin', et je ne suis pas commun tout en étant commun ... quel est mon nom ?

Je suis ‘Dauphin’, et je ne suis pas commun tout en étant commun … quel est mon nom ?

Les pêcheurs locaux sont rares en 2016 à employer le terme ‘marsouin’, mais en 1988, lorsque nous avons débuté la cétologie en Méditerranée, ‘marsouin’ était encore un terme courant pour désigner les petits dauphins ‘vifs et joyeux’ que l’on observait près des côtes.

1989: à la recherche des Dauphins communs, les vrais

1989: à la recherche des Dauphins communs, les vrais

Mais voilà, lorsque l’on nous débutions la cétologie en voilier, les dauphins qui s’offraient à notre vue étaient soit des Dauphins bleus et blancs Stenella coeruleoalba, soit des Grands dauphins Tursiops truncatus. De Dauphin commun, point.

Il y a 30 ans, prendre une photo de loin pour identifier des dauphins douteux ... coûtait cher

Il y a 30 ans, prendre une photo pour identifier des dauphins vus de loin … coûtait cher

A nos débuts, notre mentor de l’époque, la docteur Anne Collet, nous mit bien en garde contre les erreurs d’identification, très fréquentes, créant des confusions jusque dans certaines des rares publications scientifiques de cette époque.

Un petit saut permet une identification certaine ... ici un Delphinus

Un petit saut permet une identification certaine … ici un Delphinus

Après 4 années de recherches en mer, 5560 milles d’effort de prospection, fin 1991, notre bilan était de 251 observations de Dauphin bleu et blanc contre 0 de Delphinus delphis.

De 1988 à 1991, les dauphins communs sont bleus et blancs !

De 1988 à 1991, les dauphins communs sont bleus et blancs !

Le Dauphin commun, si commun dans les eaux de l’Atlantique nord-est, était donc absent des eaux du nord de la Méditerranée. Au contraire de l’autre petit delphinidé des eaux métropolitaines, le Dauphin bleu et blanc.

Le golfe de Gascogne et son immense plateau continental

Le golfe de Gascogne et son immense plateau continental

L’explication la plus directe qui s’offrait à nous tenait à la topographie sous-marine: un grand plateau continental dans le golfe de Gascogne et en Manche, des côtes accores en Méditerranée. Une façade propice au Delphinus et l’autre au Stenella … oui mais voilà, certaines côtes de Méditerranée française ne sont pas accores (golfe du Lion, Est de la Corse).

En Méditerranée, des côtes souvent accores

En Méditerranée, des côtes souvent accores

De plus certains auteurs, et non des moindres (comme la professeur Denise Viale), affirmaient que les Dauphins communs étaient autrefois … communs en Méditerranée septentrionale et qu’ils avaient disparu au profit des Dauphins bleus et blancs.

Nous étions en présence d’une énigme …

Après quatre années sans Dauphin commun, il fallut redoubler de vigilance

Après quatre années sans Dauphin commun, il fallut redoubler de vigilance

Toutefois, en 1992, lors de notre première observation de Delphinus , un petit détail allait nous mettre la puce à l’oreille.

Marcel Jones et cetaces.org


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC