Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Carnets de cétologues » 1993 : D’Est en Ouest

1993 : D’Est en Ouest

Voir ‘1992 : Enfin des dauphins communs’…

Une perspective plus large sur dauphins, cachalots, rorquals

Durant cette période de ‘l’enfance’ du Groupe de Recherche sur les Cétacés, 1993 est l’année où nous réalisons les prospections les plus longues, avec un total de 2109 milles nautiques couverts dans des conditions d’observation bonnes ou moyennes.

Cachalot-93091

Le seul cachalot vu en 1993, … mais joliment vu

Au cours de ces 49 journées de mer, nous obtenons les observations de 182 groupes de cétacés, dont un cachalot et un groupe de globicéphales ; les 180 autres données se répartissant entre 4 espèces, dont 132 observations de dauphins bleus et blancs !

Odile 1993

Odile, avec Stéphane au second plan

Notre principal soutien sera cette année Stéphane, qui fera une bonne partie de l’été à bord de la petite Anacaona, sur laquelle on trouve aussi… les petits Jean et Adrien… en plus évidemment des piliers de la manip, Odile et Alexandre.

Prospections-1993-final

Les prospections en 1993 et les 182 observations

Par rapport aux deux années précédentes, nous décidons de prendre un peu de champ en ouvrant notre perspective vers le Sud, la Corse nous servant de point d’appui, et vers l’Ouest, jusqu’aux côtes catalanes, Banyuls et Port Vendres.

Rorqual-93021A-

Rorqual présentant les traces cicatrisées d’une collision

Lorsque Stéphane embarque, en bon passionné de faune marine, il fait un pari : celui de se raser les cheveux -qu’il a abondants- s’il voit une baleine. Bien entendu, la journée en mer Ligure ne se passe pas sans plusieurs belles observations de rorqual commun…

Stéphane-

Stéphane, après avoir vu ses premières baleines

Notre descente plein sud se traduit par une belle série d’observations, bien régulière, et une météo magnifique. C’est le mois de juillet, la chaleur n’est pas trop lourde.

Rorqual-93021

Deux beaux rorquals bien paisibles dans l’eau bleue du large

Le talus de l’Ouest Corse, maintenant assez connu, ne nous réserve pas de surprise particulière. Quelques journées perdues à Ajaccio en attendant que le Libeccio se calme.

Corse

Cap Corse et la région de Centuri

Dès le 20 juillet apparaissent les nouveau-nés de Stenella, qui après quelques jours nagent déjà assez adroitement, collés à leur mère. Ils font moins d’un mètre et ne sont pas trapus.

Stenella mère bébé

Stenella mère et bébé de plusieurs jours

Lors de notre descente vers le sud, nous avons l’occasion d’observer de près deux bébés de grampus dans un groupe qui évolue au large: c’est la première fois qu’on les voit bien, car ils viennent à l’étrave.

Grampus-93100

Grampus et bébé, pas du tout farouches

Après avoir reconnu également la mer Ligure centrale, nous revenons à Antibes avant de préparer notre escapade vers le golfe du Lion, au début d’août.

Al 93

Alexandre, en tenue de ‘chercheur de données’

En allant vers l’Ouest, nous découvrons le golfe du Lion côté large, avec pas mal de baleines et également plusieurs groupes de dauphins de Risso. C’est toujours passionnant pour des naturalistes de prospecter un nouveau secteur.

Côte ouest

Côte ouest: la région catalane française

Au cours de ce périple assez long, quatre degrés de longitude et quelques, nous avons l’occasion de bien observer les parades d’accouplement dans les groupes de dauphins Stenella. Les dauphins ont un comportement remarquable quand ils sont excités.

Stenella parade 1

Une étape de la parade ‘amoureuse’ de deux Stenella

Ce sont des courses poursuites avec des sauts multiples un peu bizarres et des sprints dans toutes les directions. On n’y voit pas très clair, mais on comprend que le mâle veut se positionner en dessous de la femelle.

Stenella parade 2

Une autre étape de la parade, avec un croisement suivi d’un saut

Il n’y arrive pas tout de suite, loin de là, la dulcinée se laissant un peu désirer, comme de juste. On ne distingue pas l’accouplement, on voit seulement deux dauphins qui nagent ventre contre ventre.

Stenella parade 3

Parade, partie 3: un dauphin (le mâle ?) passe lourdement au dessus de l’autre

Ces observations comportementales en pleine mer ne sont pas faciles à interpréter: on ne sait pas a priori qui fait quoi. Il faut pas mal d’occasions pour commencer à intuiter ce qui se passe sous la surface …

Retour, la mer couleur de bronze ...

Retour, la mer couleur de bronze …

Les résultats de nos recherches en mer sont riches de perspectives, et très vite exploités pour donner des arguments à la protection, qui à cette époque ne s’applique pas aux eaux internationales. Pour mémoire, c’est à l’automne 1993,  que le ministère de l’Environnement officialise son intention de protéger les cétacés en haute mer, grâce à un ‘sanctuaire’ international.

Voir ‘1994 : Visuel ET acoustique’…


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC