Le Grec - Groupe de recherche sur les cétacés
Association 1901, Recherche sur les cétacés, Formation d'observateurs, Protection des cétacés.

Fil conducteur : GREC » Autre actualité » Echouage de plus de 400 globis

Echouage de plus de 400 globis

Écrit le 10/02/2017 dans Autre actualité - Mis à jour le 11/02/2017

Le piège de Farewell Spit a encore sévi

Haut-lieu des échouages en Nouvelle-Zélande, la presqu’île Farewell vient de piéger un groupe de 416 Globicéphales noirs (sous-espèce australe).

Région paradisiaque par beau temps calme ... mais nasse naturelle pour les globis

Région paradisiaque par beau temps calme … mais nasse naturelle pour les globis

Situé à l’extrémité ouest du détroit de Cook, entre les deux principales îles néo-zélandaises, Farewell Spit a la forme d’un piège naturel pour les grandes troupes de cétacés océaniques qui empruntent le détroit lors de leurs migrations.

Cétacés en migration: le détroit de Cook est la route est-ouest la plus logique

Cétacés en migration: le détroit de Cook est la route est-ouest la plus logique

Il existe plusieurs autres sites de ce type dans le monde (Cap Cod, par exemple). Les espèces les plus communément piégées sont le Globicéphale noir, le Cachalot, et le Pseudorque.

Plus d’infos en suivant ce lien instructif (en anglais)…

Mise à jour le 11/02 : La plupart des 416 animaux initialement piégés n’a pas survécu malgré l’aide de nombreux volontaires sur place. De nouveaux globis (possiblement plusieurs centaines) continuent de s’échouer par vagues successives, alourdissant le bilan (plus de 500 animaux décédés ?).

Alexandre et cetaces.org


Menu principal

Actualité

Soutenir le GREC